Comment monter/démonter les bases de données de messageries dans Exchange 2019, 2016, 2013, via Powershell ?

  • Eric Simson

    Rédigé par Eric Simson linkdin

  • Mis à jour le

    Mis à jour le July 22, 2021

  • Lecture min

    Lecture min 4 Min

Il existe deux façons de monter une base de données de messageries pour Exchange Server. Nous allons explorer la méthode Powershell car elle est plus rapide que l’utilisation de l’interface utilisateur. Pour monter une base de données en utilisant l’interface utilisateur, vous devez d’abord vous connecter à Exchange Admin Center, puis suivre ces étapes :

  • Cliquez sur Serveurs
  • Puis cliquez sur Bases de données
  • Mettez en surbrillance la base de données que vous souhaitez monter
  • Cliquez sur l’icône des trois points
  • Cliquez maintenant sur le bouton Monter ou Démonter

Cependant, l’inconvénient de cette méthode est que vous ne pouvez monter ou démonter qu’une seule base de données à la fois. Vous ne pouvez pas monter plusieurs bases de données de messageries à la fois. Cette méthode est plus lente que Powershell. Pour monter/démonter une base de données en utilisant Powershell, vous devez commencer par ouvrir Exchange Management Shell et utiliser la cmdlet Mount-Database (monter la base de données).

ASTUCE : Si la base de données ne parvient pas à être montée, elle est certainement incohérente ou endommagée. Dans ce cas, vous pouvez utiliser Eseutil ou un logiciel de récupération Exchange, tel que Stellar Repair for Exchange, pour réparer la base de données corrompue. Cela vous aidera à récupérer rapidement les messageries d’une base de données endommagée, corrompue ou inaccessible et à les restaurer dans une nouvelle base de données.

Tout d’abord, vous devez connaître le nom de la base de données. Vous pouvez l’obtenir soit à partir de l’Exchange Admin Center, soit en utilisant la cmdlet Get-MailboxDatabase.

Avant de monter la base de données, utilisez Powershell pour déterminer l’état de la ou des bases de données dans la configuration d’Exchange. Vous pouvez utiliser Get-MailboxDatabase et Format-Table pour obtenir les informations requises. Pour obtenir l’état de santé, utilisez la commande décrite ci-dessous :

Get-MailboxDatabase –Identity <database name> -Status | Format-Table Name, BackupInProgress, OnlineMaintenanceInProgress

Pour vérifier toutes les bases de données, vous devez changer –identity avec le –servername et bien sûr, le nom du serveur.

Get-MailboxDatabase –Server <server name> -Status | Format-Table Name, BackupInProgress, OnlineMaintenanceInProgress

Vous pouvez également utiliser la commande ESEUTIL /mh pour déterminer l’état de la base de données.

eseutil /mh < chemin complet du fichier edb >

Dans l’état, vous verrez soit Arrêt propre ou Arrêt non planifié. Une fois que vous connaissez le nom de la base de données et que vous avez vérifié qu’elle est saine, le montage peut être effectué comme suit.

Mount-Database –Identity <dbname> –Confirm:$False

Si vous souhaitez avoir une confirmation, entrez Oui pour continuer, et supprimez la partie –Confirmer à la fin de la commande.

La base de données désirée sera montée. Que faire si vous souhaitez monter toutes les bases de données de votre serveur ? Il y a deux façons de monter toutes les bases de données de votre Exchange Server. L’une est d’utiliser la boucle For Each en utilisant la commande Get-Database et ensuite Mount-Database ou vous pouvez utiliser la commande unique comme ci-dessous en utilisant le pipe. Pour une méthode plus rapide, voici la commande.

Get-MailboxDatabase –Server | Mount-Database –Confirm:$False

Ceci exécutera la commande Mount-Database pour chaque base de données du serveur. Si vous voulez démonter une ou plusieurs bases de données, il vous suffit de changer la première partie de la cmdlet de Mount-Database en DisMount-Database. Voir l’exemple ci-dessous.

DisMount-Database –Identity <dbname> –Confirm:$False

Si aucun problème ne survient, votre base de données sera montée ou démontée facilement.

Les commandes ci-dessus s’appliquent à Exchange Server 2010, 2013, 2016 et 2019. Si vous utilisez toujours les versions 2010 et 2013, il est recommandé de les mettre à niveau vers une version plus récente.

Si la base de données ne se monte pas en raison de fichiers journaux manquants, de fichiers journaux corrompus ou d’une base de données corrompue, il n’existe aucune application native pour exporter à partir d’une base de données démontée. Dans de tels cas, des logiciels tels que Stellar Repair for Exchange peuvent vous aider et restaurer vos services dès que possible, avec une interruption minimale des services de l’utilisateur.

Évaluation par un expert :

Avec Stellar Repair for Exchange, vous pouvez ouvrir n’importe quelle version du fichier de la base de données Exchange (EDB) – de 2007 à 2019. Le logiciel de récupération Exchange analyse le fichier EDB corrompu et récupère tous les éléments de la messagerie en cas de fichiers journaux manquants. Vous pouvez également exporter le fichier EDB vers des formats populaires tels que PST, EML, PDF et autres. Si votre base de données est corrompue en raison d’un système d’exploitation, d’une application, d’un logiciel tiers ou d’une défaillance matérielle, vous pouvez également créer une nouvelle base de données dans votre configuration Exchange et utiliser l’application pour l’importer directement dans un serveur Exchange actif. Vous pouvez également utiliser l’application pour importer un fichier EDB directement dans un locataire Office 365, l’utilisant ainsi comme un outil de migration.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.